Comment bénéficier d'une formation en droit du travail ?


Le DIF ou droit individuel à la formation donne l’occasion aux salariés de profiter d’une formation professionnelle indemnisée, effectuée en dehors ou durant son temps de travail. Apparemment, le départ DIF est une négociation entre l’employeur et le salarié en question, ce qui débouchera éventuellement à un projet de formation commun. La DIF dure en moyenne 20 heures par an, et ce, cumulable sur 6 ans, soit au total 120 heures.

À qui s’adresse la formation en droit du travail ?

Formation droit du travail

Ce type de formation s’adresse à tous les salariés CDI à temps complet ayant au moins un an d’ancienneté auprès d’une entreprise. Ces derniers bénéficieront de 20 heures supplémentaires ajoutées au capital DIF. Les salariés CDD profiteront également des formations calculées au prorata temporis, après plus de 4 mois consécutifs dans l’entreprise concernée.

Déclencher le droit de formation

Chaque année, l’employeur informera les salariés du nombre total d’heures acquises au titre du DIF. En étant informé du nombre d’heures cumulées, le salarié pourra enclencher une demande DIF adressée à sa hiérarchie, qui lui répondra sous un mois. L’absence d’un retour dans le délai vaut un feu vert pour le salarié. En revanche, si l’employeur refuse, il pourra reformuler la demande dès qu’il le souhaite. Par ailleurs, si l’employeur refuse une autre fois sa demande, il pourra demander un CIF ou un Congé individuel de formation. La formation en droit du travail, voir ici, se déroule généralement en dehors du temps de travail. Ainsi, le salarié recevra sa rémunération habituelle ainsi qu’une allocation de formation représentant plus de 50 % du salaire normale. Francis Lefebvre Formation figure parmi les plus prisés pour ces types de formation du travail. Ces formations restent avantageuses pour les deux parties, l’employé, lui, aura d’autres connaissances accrues et l’employeur aura un salarié plus performant.